Seriez-vous prêt(e) à vendre votre âme au Diable
 pour posséder son parfum ?


La trilogie des « Eaux de l’Âme » invite un artiste à associer son esprit, son souffle créatif (celui qui anime sa ou ses passions), à l’univers des Liquides Imaginaires qui l’incarne en parfum. Pour le premier opus, Beauté du Diable, Philippe Di Méo présente Cate Underwood, mannequin, photographe et DJ.

DECOUVRIR LE TEXTE

Cette essence fait partie de ses pouvoirs, de sa séduction éternelle.
 Sa composition fascinante nous guide dans des vapeurs odorantes
 aux multiples facettes, entre beauté et étrangeté. 
Il est indomptable et insaisissable.
 On saisit le parfum d’une personne de goût,
 mais le chaos de notes étranges vient bousculer cette perfection,
 il est à la fois l’intemporel rassurant et la peur de l’inconnu.
 Sa singularité troublante fait de cette fragrance
 une liqueur dont on voudrait voler le secret.

Plus qu’un parfum, il est un mythe, une tentation.
 Sur le flacon précieux on semble lire de la main de son maître cette phrase : « Accorde tes faveurs à celui qui te possède ».

TAROT

Tirez vos cartes de tarot et découvrez
quel parfum vous incarne…

DIVINATION

INSPIRATION

BELLE BÊTE tire son inspiration du “Baiser du Sphinx”, tableau de Franz Von Stuck, chef d’oeuvre du romantisme allemand de la fin du XIXeme siècle.

Photographie © Julien Benhamou

«BELLE BÊTE, est une légende. Celle d’un parfum qui ferait de celle ou celui qui le porte une bête érotique enivrante, incitant à la consommation de chairs nocturnes. »

DECOUVRIR L'HISTOIRE